Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Mémoires de la wikipédie

Aube ou couchant selon le point de vue et l'orientation


PROLOGUE


Que peut-on trouver de mieux que comme symbole de l'ère nouvelle, de cette aube qui se lève sur le siècle et le millénaire? Et bien disons-le, elle ne s'annonce pas rose pour la gent féminine qui représente moins de 20% des contributeurs de cette encyclopédie du futur, cette aube. Pour ce qui est de la condition féminine, on peut assurer qu'il n'y a guère de différence avec le couchant du siècle précédent, on pourrait même prédire sans risque de se tromper que le prochain couchant ne sera guère différent de l'aube actuelle; espérons qu'il ne soit pas pire.

J'arrivai mal en point (hélas), clouée pendant quinze jours sur ma chaise à roulettes devant mon ordi, moi qui n'ai rien d'un génie de l'informatique, après un accident de voiture (dans le noir, je n'avais rien vu en me garant, il pleuvait, naturellement, et l'autre qui m'avait vue avait accéléré au lieu de ralentir), pour passer le temps, qui passait mal; trois mois à boitiller, c'est long.

Cherchant des éléments de linguistique, j'étais arrivée sur wikipédia, l'encyclopédie en ligne libre et gratuite. On pouvait s'y inscrire, je m'y inscrivis donc. Nouvelle, j'eus droit au chaleureux accueil réservé au nouveau (il est recommandé sur la "page d'accueil" de ne pas les mordre). Je m'y risquait donc avec circonspection, me hasardant à changer un C toscan qui ne correspondait pas exactement à la définition pour la prononciation. Eussé-je asséré que PI n'était pas égal à un poil près à 3,14 que ça n'aurait pas été pire! Il s'ensuivit une diatribe allant jusqu'à prendre à témoin la sexualité des jeunes filles Bambaras pour argumenter la thèse. Connaissant davantage le C toscan que la sexualité des adolescentes pré-pubères Bambaras, je m'éclipsai sans demander mon reste et continuai à tourner en rond, tentant d'aborder vers des domaines où j'avais quelques compétences (car après tout j'en ai, tout le monde ne parle pas l'étrusque), m'embrouillant dans les normes typographiques maison. A peine tentais-je d'aborder un article relevant de mes compétences que le gardien de l'article sortait comme un diable de sa boite et me soumettait à un interrogatoire serré, terrifiant. On me demandait de citer mes sources d'un ton menaçant, les mettant en doutes (mais peut-être était-ce par jalousie de ne pas les avoir connues avant), et j'aurais détalé comme un lièvre si, d'une part je n'avais été clouée sur ma chaise à roulettes comme je l'ai déjà dit, et d'autre si je n'avais été capable de clouer le bec (en français et en étrusque) à ces diables de wikipédiens. Mais je connais mon affaire, allez, je ne suis pas sorcière pour rien, et c'est bien moins sorcier qu'à première vue ça en a l'air; je m'installai donc. J'y suis maintenant depuis plus d'un an, (qui sait pour encore combien de temps?), et je connais bien la maison, ses pratiques, ses multiples facettes bonnes ou mauvaises.

Le temps virtuel est séculaire, un an c'est déjà très long, de sorte que je suis bien placée pour parler de ce petit monde wikipédien qui connaît ses tempêtes et ses dissensions, mais aussi ses éclats de rire, sa richesse, son indéniable créativité, son énergie et son dynamisme. Il est déjà temps d'écrire mes "Mémoires de la Wikipédie".


Ecrit par Lory Calque, le Lundi 31 Octobre 2005, 18:35 dans la rubrique Wikipédie (Mémoires de la).